lundi 17 mars 2014

Le tabagisme passif peut causer des fausses-couches

Une nouvelle étude britannique, publiée début mars 2014, démontre que plus les femmes sont exposées au tabagisme passif lorsqu'elles sont en âge de procréer, plus elles augmentent le risque de fausse-couche ou de donner naissance à un enfant mort-né. C’est là une conclusion  faite par plusieurs chercheurs britanniques, publiée dans le British Medical Journal. L’étude dédiée aux ravages du tabagisme sur le corps humain et surtout sur les femmes apporte de nouvelles clefs de lecture pour mieux comprendre les effets néfastes du tabac sur les femmes enceintes. En effet, cette étude qui a porté sur plus de 80 000 femmes, vient confirmer des données déjà avancées par d’autres études. Aujourd’hui, il est donc établi que « fumer pendant la grossesse fait courir des risques de mort-subite au futur bébé et réduirait même la taille de son cerveau. » comme l’affirment les scientifiques britanniques.   Mais il y a aussi le tabagisme passif qui peut entrainer des fausses couches, voire donner naissance à des morts-nés.

Les résultats de cette étude montrent qu'au total, au moins une femme sur trois (soit 32,6%) a vécu au moins une fausse couche ; 3552 femmes (4,4%) ont donné naissance à un enfant mort-né et 2033 (2,5%) ont eu une grossesse extra-utérine.