vendredi 28 mars 2014

Journée mondiale pour le sport Le coup de force de Kamal Lahlou


Le monde entier va fêter le 6 avril 2014, la journée mondiale du sport. Une initiative que l’on doit à notre Kamal Lahlou national. Car c’est lui qui a mil :ité pour que cette date soit retenue pour la, paix et les valeurs de l’éthique dans le monde. 




Il faut rendre à César ce qui appartient à César. En l’occurrence ici, il faut saluer le courage et la vision de Kamal Lahlou, grande figure des sports et des médias dans ce pays. C’est grâce à lui que la première journée internationale du sport aura lieu le 6 avril 2014. En effet, la proposition marocaine a été faite le 22 mai 2011 par Kamal Lahlou, vice-président du Comité olympique marocain. Le Secrétaire Général des Nations Unies, Ban Ki Moon assistait à cette réunion et la proposition marocaine a été confirmée par Nawal El Moutawakil, première vice-présidente du CIO qui s'est félicitée de l'initiative de Kamal Lahlou et qui a demandé à ce qu'elle soit appuyée.  Le 22 avril 2012 à Moscou lors de l’Assemblée générale de l’ACNO (Association des comités nationaux olympiques), Kamal Lahlou qui y représentait le Maroc, est revenu à la charge, comme à son habitude, avec détermination et ferveur. Il a alors réitéré la proposition en exposant, encore une fois, sa philosophie du sport et la haute symbolique humaine d’une journée internationale dédiée aux sports dans le monde.  

Valeurs humaines

 Il faut dire que c’est là une action qui revêt une importance capitale aujourd’hui, dans un monde de clivage où seul le sport peut encore jouer son rôle de pont entre les peuples et la culture. Dans la vision de Kamal Lahlou, une journée mondiale du sport, est une commémoration de grandes valeurs humaines. C’est une journée de paix, de tolérance, de fair-play, d’amour et de respect entre les nations, de rapprochement à travers la rivalité saine, celle de la compétition, du dépassement de soi pour donner le meilleur. Ce sont ces valeurs que défend l’olympisme. Et c’est ce que Kamal Lahlou a défendu devant les grandes instances internationales avec, toujours, la force du verbe qu’on lui connaît et ses arguments de persuasion qui sont les siens. Pour Kamal Lahlou, le sport est l’un des moyens les plus puissants pour doter notre monde aujourd’hui, de plus de cohésion, surtout à une époque trouble où les conflits l’emportent sur la sérénité. Aujourd’hui, c’est chose faite. Chaque 6 avril, le monde va fêter le sport. Et les annales du sport et de l’olympisme retiendront à jamais le nom de notre cher Kamal Lahlou.