lundi 17 mars 2014

Alcool, conduite et âge




Selon une étude de l'université de Floride, aux Etats-Unis, les effets de l'alcool seraient plus forts une fois passé un certain âge. Les chercheurs américains, dont les travaux ont été publiés par la revue médicalePsychopharmacology, ont mis en place des simulations de conduite pour deux groupes de 36 personnes : le premier comptait des volontaires âgés de 25 à 35 ans et le deuxième, des participants âgés de 55 à 70 ans. Face au simulateur, la capacité à conduire correctement auraient étaient perturbées dès le premier verre d'alcool pour le groupe des 55-70 ans. Les doses d'alcool proposées aux conducteurs virtuels ne dépassaient pas la limite légale de 0,08 grammes par litre d'air expiré, selon les normes en vigueurs aux Etats-Unis. Le docteur Sarah Jo Nixon, auteur de l'étude explique, «Nous avons observé que même à ces faibles doses, les adultes plus âgés étaient plus sensibles à la détérioration, aux changements négatifs et aux aspects particuliers de la conduite ; elle était plus saccadée, les conducteurs avaient plus de mal à rester dans leur voie ».