lundi 17 mars 2014

La solitude peut tuer les personnes âgées

Selon des chercheurs de l'université de Chicago, aux Etats-Unis, dans une étude publiée à la mi-février 2014, la solitude peut causer de grands ravages sur la santé des personnes âgées.  C’est le professeur de psychologie John Cacioppo, qui s'est penché sur ce sujet pour déterminer l'impact de la solitude sur les personnes qui ont plus de 50 ans. Sur une durée de six ans, le chercheur et son équipe ont a conduit une étude auprès de 2 000 hommes et femmes âgés de plus de 50 ans. Les scientifiques ont présenté les résultats lors de la conférence annuelle de l'association américaine pour l'avancement des sciences.




Les conclusions sont sans appel : «Se sentir coupés des autres peut faire monter la pression artérielle à des niveaux dangereux, augmentant les risques de crises cardiaques et d’accidents vasculaires cérébraux tout en
affaiblissant le système immunitaire. Ce qui a pour effet d’augmenter les effets de la dépression », affirme le Dr John Cacioppo.  Le chercheur affirme également que le sentiment de solitude peut perturber le sommeil, donnant une sensation de léthargie au réveil et entrainant souvent une prise de somnifères. La quantité du sommeil reste la même, mais les réveils sont beaucoup plus fréquents car le corps des personnes qui se sentent isolées est en alerte pendant la nuit.