dimanche 6 juillet 2014

Chronique: Si votre couple passe cet été, c’est que c’est pour la vie !

 C’est à coup sûr l’été de tous les dangers pour de nombreux couples. Imaginez des maris férus de sports, c’est la saison où ils vont passer beaucoup de temps sur leurs canapés, affalés à mater de la téloche, sans discontinuer.  Entre la Coupe du monde au Brésil qui a débuté le 12 juin, le tournoi de Wimbledon de Tennis, qui démarre le 23 juin, le Tour de France de cyclisme, durant tous le mois de juillet, des épreuves d’athlétisme… bref, si vous arrivez à gérer, avec vos épouses, cette période entre juin et septembre, c’est que votre couple a de beaux jours devant lui.  Il faut dire que c’est l’été de tous les conflits aussi. Surtout si vous êtes comme moi capables de regarder les étapes de montagne du Tour de France, durant des heures. Là, il faut avoir une compagne de vie, non seulement, compréhensive, mais surtout très conciliante. Un mois de foot, trois semaines de cyclisme, quinze jours de tennis, des semaines de courses, de la Formule 1 presque tous les Week-ends,  la vie peut devenir  franchement d’un ennui mortel. Je comprends toutes ces femmes qui finissent par se faire une raison et font une croix sur leur vie de couple. Plus de partage, plus de complicité, plus de moments à deux. En plus il y a les responsabilités des enfants, le foyer à gérer. Si le foot s’en mêle, il y a de quoi avoir peur que le mariage vole en éclats.

Du côté des mecs, les choses sont simples : « c’est un bol d’air le sport ». « Je décompresse quand je regarde du tennis ». « Le sport à la télé me permet de m’évader du quotidien »… On peut trouver tous les arguments du monde, et pour certains, il est vrai que des fenêtres de distraction er de spectacle comme le foot, le cyclisme, la Formule 1 peuvent être une soupape de secours, mais de là à en faire une routine de vie, ça craint. Pauvres épouses ! Mais il faut aussi dire que les femmes trouvent des fois des parades bien adaptées pour juguler le mauvais sort, jeté par l’intrusion du sport dans la vie de tous les jours. Certaines femmes y trouvent même une occasion d’aller prendre un peu d’air frais… ailleurs. Cela permet de rééquilibrer les choses et d’éviter des clashs annoncés.